Check-in date
Check-out date
Adults
Children

EcoHotel Roma***

Dans la nature du parc naturel Vallée dei Casali et à quelques minutes du vatican et du centre de Rome

La Vallée dei Casali se présente comme un couloir vert à l'intérieur d'une zone urbaine qui s'étend de Villa Pamphili au nord et jusqu'aux berges du Tibre au sud.
La Réserve naturelle de la Vallée dei Casali est une zone naturelle protégée de valeur et qui se situe dans le quart ouest de la ville de Rome. C'est la continuation idéale de Villa Doria Pamphili, grand parc historique, distante de quelques mètres seulement. Son nom vient de la présence de nombreuses fermes historiques de la fin du XVIIe siècle présentes dans son territoire. Le paysage se compose d'un haut plateau qui descend vers le Tibre avec une série de collines et fossés. Dans les zones qui ont échappé à l'exploitation, une condition semi-naturelle s'est maintenue avec la présence de chênes, érables, genêts et nerprun. Parmi les espèces animales les plus significatives, la chouette effraie, le hérisson et la belette. D'un point de vue historique, le plus grand intérêt de la zone se trouve dans la conservation du système articulé de villas et de fermes. De grand intérêt, la propriété du XVIIe siècle, Villa York, heureux mariage entre villa nobiliaire et suburbaine et l'entreprise agricole, rare exemple de "vigne romaine".

La Villa Doria Pamphili est un parc de la ville de Rome qui, comme beaucoup d'autres parcs de la ville, tire son origine de la propriété de campagne d'une famille de la noblesse romaine. Pamphili, avec ses 1.8 km carrés de nature, est le plus grand parc de Rome et une des "villas" les mieux conservées de la ville. La villa se divise en trois parties : le palais et les jardins (pars urbana), la pinède (pars fructuaria) et la propriété agricole (pars rustica).
Villa Pamphili est aujourd'hui traversée par des sentiers pour faire du joggins et est parsemée de fontaines et d'équipements sportifs à ciel ouvert. La Palazzina Corsini, à quelques pas de l'entrée de la Porte de San Pancrazio, abrite une bibliothèque et un espace d'exposition, actif essentiellement durant la belle saison. La Villa Vecchia abrite le Musée Municipal de la Villa Doria Pamphili. Le côté ouest du parc (qui a été séparé en deux au cours des années 1960 par la construction de l'Olimpica) a en revanche l'aspect d'une campagne romaine antique, traversée par des avenues de cerisiers qui colorent tout de rose durant le printemps.
Villa Pamphili est ainsi devenue, pour tous les Romains, un oasis de tranquillité dans le cœur de Rome.
Elle est ouverte tous les jours de 7 h du matin jusqu'au coucher de soleil.

Ne soyez pas surpris si vous entendez parler de la "huitième colline" de Rome : le Gianicolo est l'une des plus élevées, même si elle ne fait pas partie des septs collines de la "ville éternelle". Mais il est célèbre pour être l'un des coins les plus pittoresques de Rome.
Le Gianicolo est une colline de Rome, mais il ne fait pas partie des septs collines traditionnelles.
Le nom Gianicolo dérive du fait que durant l'Antiquité, on croyait que la colline était le centre du culte du dieu Janus (Giano en italien).
La colline du Gianicolo est sans aucun doute l'un des lieux les plus romantiques de la ville de Rome et elle se dresse derrière Trastevere pour s'étendre jusqu'à la Basilique Saint-Pierre. Ici, le panorama est à couper le souffle : le regard se perd sur des toits, des ruines antiques, des monuments et des coupoles baroques jusqu'à toucher les collines qui entourent la ville.
Pour les amoureux de l'art, nous conseillons le Tempietto del Bramante, peut-être le meilleur exemple d'architecture de la Renaissance à Rome, alors que pour ceux qui aiment la nature, une étape obligatoire est assurément le Jardin Botainque, avec plus de 8.000 espèces de plantes.
Tours les jours, au sommet de la colline, un canon tire à blanc à midi juste. Lorsque la ville est moins bruyante, surtout en été, on peut entendre le coup de canon jusqu'à l'Esquilino.
Au-delà des murs du Gianicoli, nous trouvons Monteverde, quartier résidentiel riche de villas et de palais élégants où il est agréable de se promener.
Au nord du quartier, avec Villa Sciarra, nous rappelons Villa Doria Pamphili, le plus grand parc public de Rome. Le Casino del Respiro, qui se situe au centre du parc, est splendide et il est entouré d'un verger d'agrumes et de jardins à l'italienne très soignés.

La Basilique de Saint-Pierre au Vatican est une basilique catholique de la Ville du Vatican, qui couronne la monumentale Place Saint-Pierre.
C'est la plus grande des quatre basiliques papales de Rome, surtout décrite comme la plus grande église du monde et centre du catholicisme.
La coupole de Saint-Pierre constitue la couverture de la basilique. C'est une des plus grandes couvertures en maçonnerie jamais construite et elle constitue par ailleurs l'un des symboles les plus célèbres de la ville de Rome.
Saint-Pierre est par ailleurs un musée extraordinaire et il est impossible d'énumérer l'infinité et la valeur des chefs-d'œuvre qui s'y trouvent : il suffit de penser au baldaquin en bronze de Bernini ou à la douce Pietà de Michel-Ange. Et puis, l'extérieur : où, tout autour de l'église, la grandiose colonnade en marbre de Bernini s'étend ; elle renferme la place en face dans une accolade spectaculaire et métaphorique. Vues depuis le centre de la place, née pour accueillir les foules parfois infinies des fidèles, les doubles colonnes du portique s'alignent à la perfection, dans un jeu de perspective absolument surprenant.
L'accès aux Musées du Vatican, à la Chapelle Sixtine, aux Jardins du Vatican et à la Basilique Saint-Pierre est autorisé uniquement aux personnes convenablement habillées (chemises sans manches interdites, shorts, mini-jupes, chapeaux).

Les Musées du Vatican, magnifiques et immenses, se trouvent à l'intérieur de la Ville du Vatican et ils représentent l'un des complexes de musées les plus grands et intéressants du monde, vu qu'ils exposent l'énorme collection d'œuvres d'art accumulée par les Papes au cours des siècles. C'est justement pour cette raison que les files à l'entrée sont vraiment très longues, en parculier durant les périodes de haute saison comme Noël, Pâques et durant le printemps. Il faut donc se doter d'une bonne dose de patience, qui sera assurément récompensée à l'intérieur !
Il est quoi qu'il en soit préférable de réserver le billet en ligne ou directement la visite guidée ; avec cette opération, vous économiserez du temps et vous éviterez les longues queues à l'entrée.
Le complexe des musées du Vatican renferme en son sein différents musées et bien sûr l'inégalable Chapelle Sixtine.
L'accès aux Musées du Vatican, à la Chapelle Sixtine, aux Jardins du Vatican et à la Basilique Saint-Pierre sera autorisé uniquement aux personnes convenablement habillées (interdiction de chemises sans manches, shorts, mini-jupes, chapeaux).
Le dernier dimanche de chaque mois, les musées sont ouverts et gratuits.

Copyright © 2017 Ecohotel Roma - Via di Bravetta, 91, Roma (RM) - Italia
Website created with ericsoft